Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 02:28
La joie d'une libération d'otages : celle d'Ingrid Bétancourt et de ses compagnons de captivité. Avec le soucis pour tous ceux qui ne sont pas encore libérés.

Et puis aussi une grande colère contre tous ceux, marxistes et islamistes, soutenus par des intellectuels toujours prêts à tout justifier, qui considèrent que la prise d'otages est une arme normale entre les mains des "pauvres", à savoir les mouvements révolutionnaires dit de libération nationale qui luttent contre le colonialisme, l'impérialisme, etc.

Paradoxe des intellectuels marxistes qui ont soutenu le régime maoïste en Chine bien que la Chine soit parfaitement coloniale et impérialiste au Tibet, au Turkestan oriental et en Mongolie dite "intérieure" *. Sans parler de l'Union soviétique et de son emprise militaire sur d'autres pays.
* voir notre série d'articles sur la Chine coloniale et impérialiste dans la rubrique "halte aux génocides".

A l'époque des médias et des journalistes sans frontières, la prise d'otages est-elle encore nécessaire pour faire connaître une cause ? avec le risque et la certitude de passer pour des barbares ... Et si la non-violence était une bien meilleure attitude ? Celle d'un Jésus, de Gandhi, de Martin Luther King, du dalai-lama ?

Que de crimes commis de tout temps au nom de la Révolution !

L'espoir d'une page qui se tourne : le jour où les tee-shirt à l'effigie d'Ingrid Bétancourt seront plus nombreux que ceux à la gloire de Che Guevara ...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents