Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 10:43

Ce sera le thème particulièrement audacieux qui sera traité par l’association " Prêtres mariés France-Nord / Chemins nouveaux ", membre de la Fédération des réseaux des parvis, lors de sa rencontre le dimanche 5 octobre prochain à Paris, de 9h15 à 16h30, à la Maison de la Salle 78A, rue de Sèvres (au fond de la cour), dans le 6ème (métro DUROC).

Mis hors cadre par leur propre Eglise, déboutés de leur ministère, mis au chômage sans ménagement, meurtris dans leur vocation, les prêtres mariés ont le choix entre ne plus être prêtre, tourner la page définitivement comme on dit, ou bien maintenir leur vocation, être en quelque sorte de nouveaux prêtres, avec un autre ministère. Ceux-ci ne restent pas isolés, mais se coordonnent au sein de réseaux, dont cette association est la plus active.

"Son but est de favoriser - très librement - les contacts et la rencontre entre personnes et couples intéressés et/ou concernés par la diversité des engagements et des cheminements humains et spirituels, après la "rupture/continuité autre" d'un précédent engagement ministériel ... "

"France-Nord" pour la partie septentrionale de la France (une autre association existe, basée à Marseille). " Chemins nouveaux " est le titre de leur bulletin.

En quelque sorte un second souffle pour les prêtres mariés de l’Eglise catholique

Le thème sera abordé de 11h à 14h30, avec (formule originale) un débat incluant un repas.
Pour contact et inscription (avant le 25 septembre) : Bernard et Marie-Josèphe Corbineau, 62 avenue Henri Barbusse, 93220 Gagny, tél : 01 43 02 67 34, corbineau.ber@wanadoo.fr


Les chrétiens unitariens encouragent les prêtres mariés dans leur vocation. Par leur compétence théologique, mais aussi par leur expérience pastorale, nous savons qu'ils peuvent apporter un très précieux concours sur le chantier de reconstruction d'un christianisme plus ouvert et plus moderne. Entre autres, les Actualités unitariennes, se sont faites volontiers l'écho du limogeage du père Laclau, curé d'une paroisse du Béarn. Voir notre rubrique "affaire Léon Laclau".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents