Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 15:03

En ce jour de l’Assomption de la Vierge Marie, dogme catholique certes émouvant mais qui fait partie de l’imaginaire enchanteur que nous proposent les religions, nous préférons parler de Gordon, le petit robot de l’avenir qui nous donne le vertige. Toute la presse en parle comme de la naissance d’un " nouveau né " fait de main d’homme. Longue vie au petit Gordon !

Vous trouverez des informations, par exemple sur Yahoo Actualités 


Le cerveau biologique du robot, baptisé Gordon, a été créé à partir de neurones prélevés sur un rat. Ils ont été placés dans une solution, séparés puis mis sur un lit d'une soixantaine d'électrodes. CQFD !

Les unitariens francophones ont un lieu de discussion, qui est un groupe Yahoo. Voici déjà deux réactions à chaud, à ce jour, à cet événement :

Grégoire Maury - "Cela rejoint le courant de pensée "transhumaniste" pour qui l'Humanité doit anticiper son évolution en utilisant les connaissances scientifiques pour améliorer ses capacités (mentales, vivre plus longtemps, etc.) et enfin créer de la Vie dans l'univers. Pour eux l'Humanité, au fur et a mesure qu'elle se développe, doit accomplir sa mission qui est d'engendrer à son tour la Vie (comme un enfant qui naît, grandit, devient ado, puis à son tour devient père - la Création devient Créatrice). Les transhumanistes accordent dès lors beaucoup d'importance à la science, et ils luttent contre certaines mesures "éthiques" (la recherche sur les cellules souches, etc.) qu'ils jugent comme étant des obstacles à l'avancement de l'évolution l'Humanité."

Il y a un groupe transhumaniste au sein de la mouvance unitarienne-universaliste, aux Etats-Unis (bien que peu actif pour le moment : un groupe de discussion sur Yahoo, fondé le 11 janvier 2005, avec 17 membres seulement à ce jour et très peu de messages. Il faudrait que ce courant, pour se développer, ouvre un site).

Michel Lefeuvre
(philosophe des sciences) - "
Ne pas confondre la bionique –le mélange de l'informatique et de la vie-, le cas envisagé ici, avec l'intelligence artificielle. On ne peut dire que Gordon soit tout à fait un robot : c'est une "chimère ", c'est à dire ici un mélange de vie et d'informatique. Au niveau des robots, quelques uns, au contact de l'expérience, semblent pouvoir apprendre : éviter, par exemple des objets dangereux pour leur survie ; certains roboticiens pensent que ce n'est pas un véritable apprentissage, qu'il s'agit d'un " artefact ", le robot n'étant que la concrétisation de l'intelligence dissimulée de son organisateur.

L'introduction de neurones dans l'apprentissage change-t-elle la nature du problème ? Les neurones des cellules vivantes et non des circuits électroniques semblent en effet prendre le contrôle de la chimère. C'est une expérience intéressante à suivre mais qui n'en est qu'à ses débuts. Selon moi, le cerveau est une machine biologique au service d'une instance personnelle avec laquelle elle ne fait qu'un."

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents