Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 12:39


Dans le cadre d'une prévention contre les dérives sectaires et/ou thérapeutiques holistiques, le Groupe d’Etude des Mouvements de Pensée en vue de la Protection de l’Individu (GEMPPI), basé à Marseille *, a établi cette charte visant à conseiller le public et à contribuer à assainir un milieu où des charlatants s'en donnent à coeur joie et s'enrichissent sur le dos de leurs clients.

* BP 30095, 13192 Marseille cedex 20, tél. 04 91 08 72 22, courriel : gemppi@wanadoo.fr 
sites : www.gemppi.org et http://www.ifrance.com/sectes-info-gemppi/

PREAMBULE

Cette charte a été élaborée par le GEMPPI et a fait l’objet de réflexions publiques pour la première fois le 04/10/08 lors du colloque  " Comment éviter les dérives sectaires dans les pratiques de santé non " reconnues " et de bien-être ? " à l’Espace Ethique Méditerranéen, Hôpital adultes de La Timone, Marseille.  Elle s’inscrit dans l’esprit du respect d’autrui et de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen.

Le GEMPPI en est seul détenteur. La personne physique ou morale signant cette charte s’engage sur son honneur à y adhérer et à en mettre en pratique tous ses articles ainsi que son préambule. Elle adhère aussi aux buts du GEMPPI. Le non-respect de cette charte l’exclut automatiquement de cet engagement et du registre des inscrits. Si l’un de ces derniers venait à ne plus agréer cette charte, il devrait signaler au GEMPPI et au plus vite, son désir de ne plus être considéré comme signataire. C’est le signataire de cette charte qui définit lui-même s’il correspond au profil de praticien ou d’acteur du corps et de l’esprit.

Cette charte n'est pas une homologation du GEMPPI des techniques ou pratiques qui seront représentées, ni même un certificat de garantie ou de qualité du praticien, c’est seulement l’expression  par sa signature qu’il agréé les buts du GEMPPI, qu’il est d’accord avec cette charte et qu’il s’engage à l’appliquer. Le praticien désirant signer cette charte doit au préalable envoyer son CV (formations, Etc.) et une présentation de ses pratiques, de ses outils de praticien ou d’acteur du corps et de l’esprit et orientations idéologiques impliquées.

Lorsqu’il opère des changements dans ses pratiques et orientations, il doit en informer le GEMPPI. Tout signataire de cette charte attend une année de probation avant de pouvoir figurer dans ce registre après accord du GEMPPI. Le GEMPPI se réserve le droit d’accepter ou de refuser tout signataire et de radier tout signataire de cette charte, notamment dans le cas où un signataire utiliserait une technique ou une pratique mal connue ou inconnue du GEMPPI, selon le principe de précaution. Tout signataire renonce à toute indemnisation ou dédommagement s’il est radié de ce registre.


Le signataire s’engage à respecter le préambule et les articles suivants


1) Il s’efforce de ne pas nuire
aux personnes le sollicitant ou lui demandant des prestations, notamment en refusant de profiter de l’ascendant lié à son rôle, toute relation de pouvoir et d’aliénation à sa personne, ses concepts ou sa pratique. Il est prêt à faire son possible pour résoudre les problèmes éventuels pour lesquels le GEMPPI aurait été saisi concernant sa pratique.

2) Il a une pratique respectant les principes de laïcité
et du respect de la personne humaine notamment en s’abstenant d’orienter ses clients ou usagers vers quelques croyances ou religions que ce soient. Son activité de praticien ou d’acteur du corps et de l’esprit est indépendante de toute appartenance  à des groupes désignés comme secte dans les rapports parlementaires français " Les sectes en France " (1995), " L’argent des sectes " (1999) et " L’enfance volée " (2006) ou nommés comme tels dans les rapports de la MILS ou de la MIVILUDES.

3) Il exclut de sa démarche de praticien ou d’acteur du corps et de l’esprit, tout dogmatisme et exclusivisme
ainsi que toute annonce publicitaire exagérée, surévaluée, trompeuse, en particulier au regard des données scientifiques acquises (le GEMPPI pourra, le cas échéant, en juger en s’en remettant à des intervenants plus compétents dans ce domaine), et s'engage à une prudente humilité la concernant. Il considère que sa pratique ou sa technique ou le concept qu’il met en application, en particulier lorsqu’il n’est pas validé scientifiquement, n’est pas un remède à tout ou extraordinaire, il ne prétend pas qu’il permette de répondre à des problèmes ou questions précises auxquels la science, dont la médecine, ne peut encore répondre. Il s’engage à informer honnêtement son usager sur sa pratique et sans amoindrir d’aucune façon son esprit critique.

4) Il ne se substitue en rien à la médecine
et ne tient pas de discours incitant directement ou indirectement à la rejeter ou la discréditer. Il ne se substitue pas dans sa pratique aux différentes professions de santé reconnues. Il ne fait rien qui pourrait faire perdre des chances de soins appropriés ou de guérison à des personnes atteintes de pathologies. S’il soupçonne une pathologie chez son usager, il se fait un devoir de l’inciter à consulter un médecin. Il ne fait rien qui puisse être assimilé à du charlatanisme, de l’exercice illégal de la médecine ou de la pharmacie. Il n’incite pas à la prise de substances illicites ou dommageables pour ses usagers.

5) Il s’engage au respect du secret et de l’intimité de ses usagers

6) S’il adhère à une autre charte (ou règle déontologique) ou il doit la respecter,
mais si elle est contradictoire à cette charte des Praticiens et acteurs du corps et de l’esprit, il ne peut être signataire de cette dernière.

7) Il s’engage à mentionner sur les documents publics d’information
(site Internet, plaquettes de présentation de son activité ou de son association) de sa pratique la formule " Signataire de la Charte des praticiens et acteurs du corps et de l’esprit du GEMPPI  - Groupe d’Etude des Mouvements de Pensée en vue de la Protection de l’Individu agissant pour la protection des citoyens contre les dérives sectaires et thérapeutiques holistiques. Tél. 04 91 08 72 22. www.gemppi.org - Courriel : gemppi@wanadoo.fr - Cette charte n'est pas une homologation du GEMPPI des techniques ou pratiques du signataire, ni même un certificat de garantie ou de qualité du praticien, c’est seulement l’expression  par sa signature qu’il agréé les buts du GEMPPI, qu’il est d’accord avec cette charte et qu’il s’engage à l’appliquer" et de l’afficher aussi, bien en évidence, et en gros caractères, sur le lieu de sa pratique, avec au moins le texte des 8 premiers articles de cette charte et avec la fiche permettant aux usagers de détecter une possible dérive sectaire ou thérapeutique, dont le texte est fourni par le GEMPPI.

8) Il accepte que toute fausse déclaration ou omission de sa part
concernant certains aspects de sa pratique et de ses orientations et qui seraient incompatibles avec les statuts du GEMPPI et cette charte et leur esprit l’excluraient automatiquement de la liste des signataires.

9) Il souscrit une cotisation "sympathisant"
auprès du GEMPPI, chaque année, en début d’année, au plus tard le 31 janvier (sauf pour une première inscription, à une date ultérieure) (soit 3 euros à la date du 1er janvier 2008). Le GEMPPI n’est pas tenu d’envoyer systématiquement des rappels de cotisation du fait que cette dernière arrive à échéance à période fixe. Cette cotisation, aide à la tenue de ce registre et exprime l’accord du cotisant avec les buts du GEMPPI* et son désir d’être inscrit dans le registre des signataires de la Charte des praticiens et acteurs du corps et de l’esprit. Le non-renouvellement de sa cotisation (dès le 1er février) signifie ipso facto, son désir de ne plus souscrire à cette charte et provoque sa radiation automatique et le renouvellement de sa cotisation signifie son désir de maintenir son adhésion à cette charte. Si des modifications étaient apportées à cette charte, le GEMPPI en informerait les signataires. Si ces modifications ne convenaient pas aux signataires, ils devraient demander sans attendre à être radiés du registre.

10) Il accepte que le GEMPPI communique ses coordonnées publiques sans lui demander
, ou que le GEMPPI ne les communique pas, sans qu’il ait à s’en expliquer, à des personnes qui en ont besoin ou qui lui en font la demande. Par contre le GEMPPI ne diffuse pas la liste des praticiens et acteurs de ce registre. Le GEMPPI diffusera cependant, par sélection, une liste de techniques et spécialités des praticiens et acteurs du corps et de l’esprit mises en œuvre par les signataires de ce registre, accompagnée éventuellement d’un bref descriptif.

11) Si sa pratique s’exerce par le biais d’une association ou d’un autre organisme
(Ordre, syndicat, fédération…), ou s'il est personne morale, il doit en communiquer au GEMPPI tous les documents utiles permettant de constater sa conformité à cette charte, sa transparence et la rectitude de son fonctionnement et s’assurer que ses membres respectent cette charte ou y souscrivent.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents