Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 10:21

Les mouvements ultra conservateurs ont le vent en poupe au sein de l’Eglise catholique, comme l’Opus Dei et la Légion du Christ * : ils remplissent les églises et les séminaires, rouvrent même des petits séminaires, commencent à pourvoire les paroisses qui manquent de prêtres (d’autant plus qu’ils proposent des jeunes prêtres au célibat garanti), sont soutenus par de riches bienfaiteurs, ont des militants animés d’une foi sans doute, lesquels se consacrent entièrement à leur mouvement sans se disperser dans des engagements humanitaires et qui ne mettent les pieds dans le monde séculier (œuvres charitables, milieux politiques, etc.) que pour y faire du prosélytisme ou de l’entrisme.

* voir le dossier du journal La Croix sur ce mouvement aux méthodes sectaires " les légionnaires du Christ, soldats de l’évangélisation " 

En face, une mouvance libérale acculée à la défensive des acquis de Vatican II, très présente dans le Monde au nom de l’altruisme évangélique mais peu implantée dans les paroisses, ne bénéficiant guère du soutien de la hiérarchie ou s’en dispensant carrément, progressiste et perçue comme de Gauche (et donc liée à cette partie de l’opinion publique), sans grands moyens et sans mécènes, très présente dans les réseaux informels et groupes locaux, mais moins d’une façon institutionnelle *, très dispersée et ne disposant pas des capacités logistiques pour organiser de grands rassemblements ...

* toutefois, présence d’un groupe inter-convictionnel animé par le Réseau européen Eglises et libertés (RE) de la mouvance catholique libérale au niveau du Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Présentation de ce réseau sur le site de l’AFCU, à la rubrique " Parvis " ; message du mercredi 16 janvier 2008, et
sur le site de nos Actualités unitariennes, à la rubrique " vive l’inter convictionnel ", notre message du mardi 26 février 08 " Un livre pour mieux cohabiter en Europe "

En partie héritière des mouvements d’Action catholique, cette mouvance est coordonnée en France par les Parvis (la Fédération des réseaux des Parvis, soit une cinquantaine de mouvements), en Belgique francophone par les Pavés (Pour un autre visage de l’Eglise et de la société, soit une douzaine de mouvements). Dans tous les pays européens le mouvement Nous sommes aussi l’Eglise est présent et actif *. Il est difficile d’évaluer une telle mouvance ; en France, elle serait de plus de 10 000 (militants, sympathisants, abonnés aux journaux).
* http://www.nsae.fr/ , avec en slogan " non pas une autre Eglise, mais une Eglise autre "

Manifestement, pour Rome, la balance penche du côté des conservateurs ! On comprend mieux dès lors pourquoi l’Eglise catholique cherche à récupérer son aile ultra-conservatrice, assurément bon élève de l’institution et de ses dogmes, alors que l’aile libérale est beaucoup moins pratiquante, volontiers frondeuse et pratique la liberté de penser et donc le relativisme ! Sans vergogne – c’est à dire sans attendre que les schismatiques veuillent bien accepter enfin le Concile Vatican II, même si c’est comme on dit du bout des lèvres – Rome veut réintégrer les lefebvristes (soit une mouvance de 150 000 âmes) et aurait déjà tout préparé (information du journal Golias *) pour que, à Pâques prochain, les Eglises anglicanes conservatrices et schismatiques regroupées au sein de la Traditional Anglican Communion, soit 16 Eglises sœurs réparties Eglises-sœurs au Canada, Etats-Unis, Afrique, Australie et en Europe (environ 500 000 âmes) entrent en communion avec elle.
" La miséricorde du pape est sans limites ! Après les lefebvristes, les intégristes anglicans rejoindront l’Eglise catholique à Pâques … ", lien 

Au sommet d'une coupole d'église, l'Eglise (romaine bien entendu !) règne sur le monde avec dans sa main droite le glaive (sans doute piqué à l'archange Michel !) et dans sa gauche la balance de la Justice (sans doute piquée aux Romains !). Photo de John Linwood vue sur Flickr.


Au niveau international, pour toutes les questions concernant l’évolution des mœurs et les droits de l’homme, Rome a des alliés sûrs contre le "relativisme" avec l’islam et les orthodoxes. Tant pis pour les protestants plus évolués sur ces questions là ...
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents