Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 12:28

Marie-Louise Abia, 2009 – " Homme et femme Dieu les créa ", édité par J&R Publishing au Royaume-Uni, 311 p.
A commander à J&R Publishing 2009, 6A Redhill Road, Hitchin SG5 2NQ UK, contact. Ou bien sur Internet. Son prix est de 20 euros
- www.chapitre.com
- www.placedeslibraires.com
- www.amazon.co.uk
- www.priceminister.com

A l’heure où le pape a visité deux pays d’Afrique en rappelant une pastorale parfaitement rigide et anachronique sur des points d'importance, ce roman arrive fort à propos ; il est en plus une voix africaine, celle d’une femme catholique et généreuse.

C’est l’histoire de deux jeunes filles qui, au Congo, en plus d’études sérieuses, passent leurs loisirs à la paroisse, seul lieu d’animation vertueux dans une petit ville d’alors que les parents autorisent à leurs enfants. Elles sont heureuses de s’y rendre utiles, donnant un coup de main aux religieuses et aux prêtres. Mais l’une d’elle tombe amoureuse d’un jeune prêtre et le roman commence. Il se terminera avec les 50 ans d’anniversaire de l’héroïne que ses enfants et petits enfants lui souhaite.

Entre-temps, c’est la violence de parents qui veulent imposer un mariage préparé, puis d’un mari machiste, brutal et libertin, et, côté Eglise catholique, celle d’une communauté de sœurs qui jette dehors les pécheresses (y compris pour un péché d’intention !), d’un évêque qui envoie de jeunes vicaires pour surveiller ses curés, des rumeurs des paroissiens bien pensant, etc.

En contre point, lumineux, cette tante avisée, instruite, ouverte au progrès, qui sait protéger et encourager en faisant fi des quand dira-t-on, et puis un prêtre, fidèle à sa vocation … mais réciproquement amoureux de notre héroïne.
Et puis, au beau milieu du récit, les singes de la forêt qui durant une nuit accueillirent notre héroïne dans une osmose mystique avec la nature où elle s’était réfugiée. Ces singes de la forêt – représenté en couple digne et amoureux - sont d’ailleurs sur la couverture du livre.



Provocante et directe, cette photo, baptisée Kissing-nun, pour une publicité Benetton, oppose le baiser charnel et profane aux vœux religieux. Elle fait partie d'une exposition de photos -
" Des photos qui interpellent ", jusqu'au 24 mai, à la BNF Richelieu (exposition Controverses avec 80 photographies scandaleuses et polémiques. Clichés interdits, objets de poursuites judiciaires, ils sont un témoignage des évolutions de la société. Vu sur le site L’Internaute.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents