Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 09:10

GR pour "Grand rassemblement", voir tous les articles de cette série à notre rubrique "catholiques libres en action".

L’association Femmes et Hommes en Eglise (FHE) vient de lancer une proposition d’action publique pour tous les catholiques qui désirent que leur Eglise soit davantage à l’écoute des malheurs de ce monde : le port d’une écharpe verte sur le parvis des églises catholiques. Une date a été choisie : le dimanche 31 mai qui est le dimanche de la Pentecôte, à 15 heures . 
L
’écharpe verte, de la couleur de l’espoir ... alors que les habits liturgiques sont, ce jour là, rouges de la couleur du Saint-Esprit. Contraste voulu ?



Pour les promoteurs de cette action, il s’agit, en signalant par panneaux, tracts, manifeste à faire signer, etc., de témoigner de nos engagements, de nos refus, de nos espoirs. Un slogan " bouge ta foi ". La Fédération des réseaux du parvis, dont la FHE est membre, encourage cette action.

Ici, dans les Actualités unitariennes, nous avions déjà suggéré de "faire Eglise autrement" sur les parvis des églises, lien. Voilà que cette idée gagne du terrain : des manifestations en ces lieux afin de signifier l’ouverture de l’Eglise, le contact avec les autres croyants et les non-croyants, et d’une façon plus large avec les passants.

Une idée est à retenir : que les catholiques libéraux se reconnaissent entre eux grâce à un insigne, un logo (cela pourrait être celui du Parvis), un vêtement (un tee-shirt, une écharpe de couleur) *. Le même insigne attirerait ainsi vers eux tous ceux qui sympathisent avec leurs idées et qui attendent que çà bouge ! Le même insigne pourrait être reproduit sur les sites de leur mouvance ou ceux qui soutiennent leur action.

* au temps des persécutions, aux XVI et XVIIème siècles, les unitariens, portaient des médailles qui leur servaient à se reconnaître entre eux, voir l’une d’entre elles en en-tête du site de l’AFCU.

Les catholiques libéraux sont présents et efficaces dans les relations de proximité. Ils le sont malheureusement moins au niveau d’Internet et des médias, peut-être du fait que leurs militants sont sur-occupés et que les jeunes (habitués aux moyens moderne de communication) ne prennent pas suffisamment la relève. Face à une offensive en règle des milieux catholiques ultra conservateurs puissamment outillés, lien, il leur faut dorénavant faire preuve d’une politique de communication assurément plus élargie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents