Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 17:06

Dans d’autres régions du Kenya


En dehors du pays kisii, une douzaine de congrégations existent dans la vallée du Rift, notamment chez des éleveurs masai et samburu ; et une douzaine d’autres sur les hauts plateaux du Nord du pays. L’unitarisme kenyan est devenu multi-ethnique.


John K. Mbugua, un Kikuyu, directeur de congrégations dans le centre du Kenya et exerçant la profession de conseiller psychologique, est un presbytérien qui s'est converti à l'unitarisme car séduit par son principe d’égalité et d'inclusivité. "Je n'avais jamais entendu parler de l'unitarisme-universalisme, mais quand il m'a dit qu'il était une foi dans laquelle tout le monde était égal aux yeux de Dieu, j'ai été emporté. Mon cœur a éclaté. Même les hindous, les bouddhistes, les pratiquants des cultes traditionnels. Tous sont égaux. Maintenant, nous sommes tous réunis par la foi". Eliza, sa femme, animatrice d’une congrégation de 70 membres au nord de Nairobi, insiste sur cet aspect intégrateur : "Ce que nous leur disons, c'est que si vous devenez un unitarien-universaliste il n'y a pas de différence entre un Kikuyu, un Masai, ou un Luo. Ils sont tous les mêmes aux yeux de Dieu. Ce message résonne vraiment pour les gens.". L’unitarisme est une foi sans frontière comme aime le dire le président de l'UUA, le révérend William G. Sinkford.



Après tout un périple en milieux ruraux, la tournée s’est achevée par la région de Nairobi, avec la visite, à Ruiru, d’un orphelinat d’enfants dont les parents ont été victimes du Sida -


L’Unitarian Universalist Council of Kenya (UUCK, présidé par Patrick Magara) et les autres groupes localisés à Nairobi et dans le centre du pays ont convenu d’une instance nationale, la Kenyan Unitarian Universalist Council (KUUC) *. Celle-ci est présidée par Ben Macharia, 44 ans, un ancien catholique. Ben Macharia n’hésite pas à évoquer une rébellion silencieuse contre les Eglises chrétiennes "Les gens aspiraient silencieusement à une religion libérale, à une ouverture d'esprit en matière de religion. Maintenant il y a un choix et ils se sentent les bienvenus … Telle est la force motrice de notre foi".
* ajout du 18 août 2011 - finalement la coordination ne s'est pas concrétisée et la KUUC ne concerne que les groupes de Nairobi et de sa région.


The Unitarian Community Children’s Center in Ruiru. Cette ville est une agglomération dortoir de Nairobi, en grande banlieue, au nord-est de la capitale, sur un axe important à la fois routier et ferroviaire. La zone se consacre à la caféiculture, mais l’agglomération croit très vite et était estimée à 220 000 habitants en 2005. Ce centre est dirigé par Eliza Nyambura (en tailleur rose sur la photo) et accueille 85 enfants, dont le quart sont atteints du Sida. Ils portent tous un chandail de couleur rouge en guise d’uniforme scolaire.

Les congrégations dans le centre du Kenya, à la différence de ceux du pays kisii et de la vallée du Rift, bénéficient de la participation de professionnels de la classe moyenne, y compris de médecins, d’infirmières, de travailleurs sociaux et de fonctionnaires. Mais les unitariens se rencontrent dans un café ou chez un membre et n’ont pas encore de lieu de culte. Le mouvement y est donc peu visible et, le peuplement étant très composite, il faudrait du matériel de propagande en langues locales.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents