Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 15:31

suite des articles précédents

 

Des discriminations se font dans des contextes de sécularisation parfois agressive ; se dire ouvertement chrétien dans certains milieux politiques et autres devient assurément mal vus, ou du moins font courir un risque de carrière. Le profil bas n’est plus seulement une affaire théologique d’immersion dans la cité, de refus de tout cléricalisme ou encore pour jouer le jeu de la laïcité, mais désormais le résultat d’une pression sociale.


Pour toutes ces raisons, un Observatoire de l’intolérance et de la discrimination contre les chrétiens en Europe a été créé en septembre 2010. La création de cette ONG a été annoncée par le cardinal Péter Erdö, archevêque d’Esztergom-Budapest et président du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE), à la suite du constat d'une marginalisation sociale des chrétiens dans le débat public. Il s’agit d’une structure distincte de l'Eglise proposée par Gudrun Kugler, une jeune Autrichienne laïque qui dirige l’observatoire aux côtés de Mgr Andras Veres, l’évêque de Szombathely en Hongrie.


C’est lors de son travail pour l’ONG Europe for Christ, qui encourage les chrétiens à contribuer au débat public, que Gudrun Kugler explique avoir compris qu’en Europe existait un risque de marginalisation sociale des chrétiens. « L’Europe est un continent qui change. Aujourd’hui l’hostilité envers les chrétiens s’accentue à un niveau social. Nous sommes très loin des formes violentes que prend la répression contre les chrétiens dans d’autres parties du monde - nous ne parlons d’ailleurs pas de persécution en Europe mais d’intolérance et de marginalisation », explique cette docteur en droit international.

 

Marginalisation qui a également été la conclusion d’une étude sur la perception de l’Église, menée à l’issue de l’Assemblée plénière des évêques européens de 2008 qui avait pour thème « l’Église et les médias ».


croix_multiples.JPGUn premier rapport de 40 pages sur des faits observés ces cinq dernières années, a été publié le 10 décembre 2010 (voir sur le site « Indignations » en date du 10 décembre 2010 « Un rapport pointe les discriminations à l’encontre des chrétiens en Europe »,  lien). Le rapport rappelle que la notion légale de « chritianophobie » a été admise par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui a tenu en mars 2009 une réunion sur ce thème.


Ceci dit, c’est bien au niveau des valeurs universelles, partagées en principe par tous au sein des Etats démocratiques et laïcs que le combat doit être mené, encore faut-il que les Etats affirment sans ambiguïté leur laïcité. Il ne faudrait pas non plus que cet observatoire fasse l’objet d’entrisme de la part des éléments les plus rétrogrades du christianisme et des nostalgiques de la chrétienté ! Enfin, il s’agit d’une défense du christianisme et de ses valeurs et non seulement de l’Eglise catholique romaine ! Donc à suivre … (pour l'instant fin du dossier)

Partager cet article
Repost0
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 08:45

Il s’agit d’un festival de musique Métal lancé à Clisson en 2006 et qui connaît un tel succès qu’il se joue à guichet fermé avec des gens venant de toute l’Europe ! Ce week-end, 19-21 juin, 60 000 participants sont attendus. Par son intitulé, Hellfest (hell = enfer, en anglais), ce festival attire entre autres des groupes de musique qui prônent ouvertement le satanisme. C'est là qu'il fait problème !

Bien entendu, comme le disent les organisateurs, il faut prendre les choses au second degré : c’est de l’art, c’est de l’humour, c’est du défoulement ! C'est ce qu'on disait déjà, braves psychologues y compris, lorque le cinéma puis l'audio-visuel commençèrent à verser dans les films de violence ... puis lorsque la même violence commença à gangrèner nos établissements scolaires.

N’empêche que, chaque année en Europe, des lieux de culte sont vandalisés, des cimetières profanées et que le satanisme provoque des naufrages chez nombre de jeunes. 
 

Eh oui ! car, à la différence du mouvement gothique, le satanisme s’attaque aux emblèmes des religions, inversant ou renversant leurs symboles avec paroles et passage aux actes. Il n’y a donc pas de quoi rigoler. Il s’agit d’une mouvance anti-sociale, d’une contre-culture basée sur l’individu fort et triomphant. Et il n’est pas étonnant que cette mouvance enfante des anti-sémites et des nazillons.


La déchristianisation s’est en partie accompagnée d’une déculturation religieuse, si bien qu’il y a banalisation des croyances dans un tout relatif et mou, y compris la violence verbale qui appelle aux actes.

Le titre de certains groupes musicaux est éloquent : Venin (Venam), Assassin (Slayer), Le Destructeur 666 (Destroyer 666), Fœtus mourant (Dying fetus), Le Nazaréen empalé (Impoled Nazarenne), Régner dans le sang (Reign in Blood), En guerre au côté de Satan (At war with Satan), L’avènement de Lucifer (Lucifer Rising), Génocide, SS-3, Le Reich sacré (Sacred Reich), etc.. Cette année, en tête d’affiche, Marilyn Manson qui brûle des bibles sur scène et fut intronisé révérend de l'Eglise de Satan par son fondateur Anton Lavey.


Les paroles aussi !  "Troublant la quiétude, je fracture une tombe, Arrachant le cercueil, saisissant un couteau et une fourchette, Je respire la putréfaction ... Je festoie sur la putréfaction" (Haemorrhage), fichtre !  Deströyer 666 qui se définit comme "l'anti-Christ", appelle à "commencer l'attaque" et à "faire feu", on imagine sur qui puisqu'il est conseillé aux chrétiens de "dire leurs prières".

Photo Presse Océan, 19 juin 2009


Au rendez-vous de ce genre de festival, la haine des religions, la joie des mutilations physiques, l’apologie de la violence, la suprématie des forts.


Moyennant quoi, ce festival reçoit le soutien de la mairie de Clisson (ben oui çà rapporte !), du conseil général de la Loire-Atlantique et du conseil régional des Pays de la Loire, qui subventionnent, et toutes l'attention des journaux régionaux. Les grandes marques sont bien entendu au rendez-vous pour saisir la bonne occasion. Ce n’est plus Satan qui est écrasé par l’archange saint Michel, mais les fieffés conservateurs qui n’y comprennent rien à la musique branchée et qui sont devenus les empêcheurs de tourner en rond !

L'Eglise catholique, en l'église de Clisson, gère les contradictions en offrant (silencieusement !) son espace de prière à la fois aux participants du festival et à la fois aux chrétiens choqués par ces mises en scène.

Pour protester : un collectif local qui a été abreuvé d’injures ... et de menaces si bien qu'il a dû restreindre son site à une simple page d’accueil, et la seule mouvance catholique traditionaliste ...

Vous me direz sans doute que ce n’est pas bien que des unitariens, réputés être progressistes, joignent leur protestation à ces conservateurs ! Eh oui ! mais entre satanistes, laxistes de tout bord et conservateurs, nous choisissons notre camp sans état d’âme ...


Sachons protéger nos sanctuaires et nos cimetières ; ils sont notre patrimoine. Protégeons aussi et surtout nos enfants contre les idéologies sectaires, anti-sociales, destructrices des personnes. Affirmons les valeurs indissociables de notre société : Liberté mais avec Egalité et Fraternité ; c'est notre devise nationale qui le dit.

Partager cet article
Repost0

Articles Récents